Description du projet

Marseille

Restructuration d’une maison individuelle

Maison-Alfort

Marseille

Restructuration d’une maison individuelle

Maison-Alfort

Un pavillon ordinaire dans un tissu pavillonnaire, un jardin à l’arrière et un ancien garage dans le fond du jardin. Une distribution conventionnelle : l’entrée donnant à gauche sur la cuisine communiquant avec le séjour, à droite une buanderie et un WC ; puis un escalier et le salon face au jardin. À l’étage, trois chambres et deux salles de bain. Le couple n’ayant pas besoin d’autant de chambres, la volonté de gagner du volume dans la pièce à vivre nous incite à ouvrir le plancher d’une des chambres au-dessus du salon afin de créer une double hauteur, devenant triple avec la récupération partielle des combles.
Des ouvertures de toits sont créées pour ajouter une source de lumière zénithale, traversant les étages jusqu’au salon. Pour appuyer la verticalité de l’espace, une bibliothèque en fine tôle de métal couvre l’ensemble du mur sur la triple hauteur, épousant la pente de toit au-dessus du salon.
En surplomb du séjour, un bureau en bois suspendu et une passerelle en métal permet d’accéder aux livres de la bibliothèque à l’étage. Quelques marches et une échelle mènent ensuite à une petite mezzanine sous les combles, qui domine à 6 m de haut le salon.
Au même étage, attenant à la chambre principale, une grande salle de bain donne sur un large dressing sous pente : en contraste avec le noir dense des façades d’agencements dans le dressing, un béton ciré clair couvre sol, murs, et plafond dans la salle de bain. Les deux espaces sont dessinés comme un assemblage de formes géométriques.

Architecte | Nathan Rosilio
Collaborateur | Laura Menguy
BET structure | Optima
Maître d’ouvrage | Privé
Localisation | Maisons-Alfort
Surface | 140m² + 30m²
Photo | Simon Genillier